Comment négocier le tarif d’un avocat ?

tarif d’un avocat

Chaque avocat possède sa propre manière de fixer le coût de ses services. Mais dans certains cas, ce dernier est déterminé en fonction d’un barème très précis. Le paiement est établi en référence à un taux horaire. Il est généralement compris entre 100 à 500 euros par heure. Il faut noter que ce tarif est soumis à la TVA. Celle-ci est également à la charge du client. S’il n’y accorde aucune attention, les factures d’un avocat peuvent effectivement grimper très vite.

Les critères de tarifications d’un avocat

L’établissement des honoraires d’un avocat tient compte de plusieurs paramètres. Habituellement, la complexité du dossier est le critère de tarification le plus important. Il suffit par exemple de voir ce site pour en savoir plus sur le sujet. Toutefois, il existe d’autres éléments qui entrent en jeu dans la facturation des services d’un avocat tels que :

  • La capacité financière du client
  • La renommée du cabinet d’avocat
  • Le temps consacré dans le traitement du dossier
  • Les frais divers (le transport, les photocopies, etc.)

Faire baisser les honoraires d’avocats

Plusieurs solutions permettant de réduire la facture peuvent être facilement exploitées. Mais il existe également de réflexe à éviter pour diminuer les risques de dépenser une importante somme d’argent. De ce fait, il est préférable de prendre garde de la lenteur des délais judiciaires. En effet, cette situation peut faire exploser votre budget. Les experts recommandent d’opter pour la rémunération au forfait pour éviter les mauvaises surprises. Il est fortement conseillé de faire la négociation avant la signature du contrat. Ainsi, se renseigner sur les prix moyens des litiges est une très bonne idée.

Comme la situation financière est un moyen pour l’avocat de fixer ses tarifs, la discrétion du client est à préconiser. De ce fait, il vaut mieux donc d’être silencieux si possible par rapport aux sources de revenus ainsi que le patrimoine. Le particulier doit exiger une convention claire et précise. En effet, ce document peut être utilisé comme preuve si la note finale ne vous convient pas.

Passer par les outils de comparaison en ligne

Le premier réflexe du client avant d’entreprendre des procédures judiciaires doit être de contacter plusieurs avocats. Cette méthode est très efficace pour faire jouer la concurrence et ainsi pouvoir négocier le tarif. Il existe également des outils en ligne qui permettent de faire des comparaisons d’offres. Ils ont pour fonction d’aider les particuliers à faciliter leurs recherches en leur donnant un aperçu des propositions disponibles sur le marché. Il faut noter que ces services sont entièrement gratuits et n’engagent en rien l’internaute.

Opter pour les devis en ligne

Cette technique reste également une solution très efficace et facile à adopter. Il suffit d’entrer « avocat » sur les moteurs de recherche et des propositions de devis viennent s’afficher. Les prix sont généralement bas puisque cette méthode ne nécessite pas la programmation d’un rendez-vous. Toutefois, il est fortement conseillé de bien vérifier les modalités ainsi que les conditions qui régissent le contrat. Ainsi, les mauvaises surprises et les dépenses importantes sont évitées.