Le parquet à bois massif ou le contrecollé

parquet-583691_960_720

Vous hésitez entre le bois massif et le contrecollé pour le revêtement de votre sol ? Ce sont des options intéressantes pour le parquet de votre maison, et cela, quelle que soit la pièce qui va l’accueillir. Pour vous aider à mieux choisir, vous découvrirez dans cet article le plus et le moins de  ces matériaux !

Les avantages et inconvénients des parquets massif et flottant à Courbevoie

Le choix du matériau lors d’une construction ou rénovation est important pour la réussite du projet. Entre le parquet massif et flottant, le choix dépend entièrement du propriétaire de la maison. Ces deux types de revêtement possèdent tous des points forts comme des points faibles qui peuvent aider à sélectionner la meilleure solution pour votre sol.

Le parquet massif

Entre le parquet massif et flottant, la première solution, bois massif, offre plus de robustesse et d’authenticité que la deuxième. C’est le plus solide de tous les parquets qui existent sur le marché. Sa constitution (100% bois spécialement traité pour résister à toute usure) lui permet d’avoir une espérance de vie hors norme.

L’épaisseur des lames peut atteindre les 25 mm ce qui permet à un propriétaire de maison d’avoir un plancher très résistant. Un parquet en bois massif peut en effet être poncé autant de fois qu’on veut pour son entretien sans que sa beauté ne soit altérée.

Pour sa pose, les installateurs professionnels comme Naudin Parquets à Courbevoie peuvent proposer plusieurs techniques en fonction de la demande : collée directement au sol, clouée sur les lambourdes, clipsée ou emboîtée. 

Ces artisans ont également de nombreuses essences de bois pour faire sortir la décoration recherchée. Elles peuvent être une essence simple (pin, érable, etc.) ou exotique (ébène, palissandre, etc.). Chacune possède sa propre spécificité tant sur la couleur, la durée de vie, la rigidité, que sur le taux de résistance à l’humidité. Un artisan spécialisé dans la pose de parquet est en mesure d’apporter la finition souhaitée (ciré, vitrifié, etc.).

L’inconvénient de ce type de parquet est qu’il est onéreux, certainement à cause de sa forte résistance à l’usure. Il faut cependant noter que c’est une solution idéale pour investir sur le long terme. Découvrez sur naudin-parquets.fr toutes les poses et les matériaux envisageables.

Le parquet flottant

Le plancher contrecollé ou flottant est une meilleure alternative que le revêtement de sol en bois massif. Son avantage est qu’il possède 3 couches superposées dont la première lui confère un aspect ressemblant au bois et les deux autres servent à le protéger des usures et à apporter plus d’esthétique.

Il imite parfaitement bien l’essence souhaitée grâce à une technique de fabrication de pointe. Avec la couche d’usure, ce type de parquet peut être poncé et rénové à plusieurs reprises pour qu’il puisse garder sa valeur.

Il s’adapte à toutes les techniques de pose proposées par les poseurs professionnels comme Naudin Parquets. La plupart des propriétaires choisissent la pose flottante pour la rapidité et la facilité de la technique, mais il est tout à fait envisageable de le clouer.

L’un des points forts indéniables de ce type de parquet est qu’il se décline en de nombreuses couleurs et styles pour s’approprier à toutes les décorations choisies. Il offre également une meilleure isolation phonique et s’adapte à un chauffage par le sol.

L’inconvénient d’un parquet contrecollé est sa faible résistance à l’usure par rapport au plancher en bois massif. Il faut néanmoins noter que son prix reste accessible et il se décline en plusieurs épaisseurs pour plus de qualité.