Rénover les joints endommagés d’une façade en brique

facade-maison

La brique est un matériau que l’on utilise dans le domaine de la construction depuis la nuit des temps. Elle est prisée pour sa solidité, pour sa durabilité et surtout pour son rendu esthétique. Mais au même titre que les autres types de façades, celle faite dans cette matière requiert un entretien périodique. En effet, il arrive souvent que ses joints se dégradent. Comment les rénover ? Nous en parlons dans cet article.

Pourquoi faut-il restaurer les joints endommagés d’une façade en brique?

L’altération des joints des murs est un problème qui mérite toute notre attention. En effet, elle peut provoquer de sérieux dégâts. Parfois, ils donnent lieu à des réparations très couteuses. Par conséquent, il est conseillé de faire appel à un expert comme cet artisan façadier expérimenté en Sarthe sur https://www.facadier-72.fr/ pour éviter qu’ils s’intensifient.

En effet, les joints en mauvais état constituent une ouverture pour les infiltrations d’eau. C’est d’ailleurs pour cela que de nombreux murs en brique sont continuellement humides. Pourtant, ce phénomène peut ébranler l’intégrité des autres éléments de l’habitation. L’humidité peut endommager le système d’isolation et entrainer des traces peu commodes sur les murs intérieurs.

En outre, les joints assurent la solidité de la façade. Ils servent de liant entre les briques et contribuent au bon maintien du mur. De ce fait, leur dégradation présente un risque pour la sécurité des habitants de la bâtisse. Voilà encore une raison suffisante d’agir rapidement.

Enfin, cette situation ruine l’esthétique de la bâtisse. Il faut savoir que la restauration des joints ne constitue pas uniquement un entretien de routine. Elle offre aussi une belle image à la maison. Pour sa mise en œuvre, le recours aux services d’un artisan façadier est recommandé.

Comment procède-t-on au rejointoiement de la façade en brique?

Pour l’exécution de cette tâche, l’intervention d’un spécialiste en ravalement de façade est indispensable. D’une part, l’artisan façadier procède à un état des lieux de la structure. Ce qui va lui permettre de détecter les éventuels problèmes liés à la dégradation des joints. D’autre part, son intervention est une garantie quant à la qualité du travail.

En revanche, si vous comptez effectuer les travaux vous-mêmes, voici comment vous devez procéder.

Étape 1 : dégarnissez les joints endommagés

Il faut impérativement supprimer les joints abimés avant d’appréhender la moindre chose. La moindre trace de ceux-ci devra en effet être effacée. C’est une étape cruciale, car elle garantit l’accrochage du nouveau joint. Habituellement, les professionnels utilisent un burin et un marteau pour les éliminer. D’abord, ils creusent une tranchée le long de l’ancien joint sur une profondeur de 1 à 2 cm. Ils procèdent ensuite au dépoussiérage de la fente en se servant d’une brosse métallique. Il termine cette étape par le nettoyage et la préparation de la surface à travailler.

Étape 2 : choisissez un mortier

Il existe différentes sortes de mortiers disponibles sur le marché. Ici encore, nous vous encourageons à solliciter les conseils d’un artisan façadier. Pour que le mortier accroche à la façade en brique, il devra être adapté à celle-ci. En outre, vous pouvez vous procurer un mortier à préparer ou un mortier prêt à l’emploi. Vous disposez également d’un large choix de couleur. Les mortiers sont en effet disponibles dans une version pigmentée.

Étape 3 : procédez au rejointoiement de la façade en brique

La rénovation des joints constitue l’étape ultime de la restauration d’une façade en brique. Pour cette opération, on utilise une truelle pour mélanger le mortier. On applique ensuite ce dernier en nous servant d’un fer à joints. Pour terminer, il faudra passer la truelle pour enlever les excédents.