L’horoscope : des prédictions controversées

horoscope2

Beaucoup de personnes qui se soucient de ce que l’avenir réserve pour eux font appel à l’astrologie, la numérologie ou la voyance. Ces diverses techniques suscitent la controverse car il y a de nombreuses contradictions au sujet de leur véracité et de leur exactitude. Nous allons aborder dans cet article l’aspect pratique de ces sciences empiriques.

Quels systèmes sont utilisés ?

L’astrologie est sans doute le plus populaire car elle fait appel aux différents signes du zodiaque. Qui ne connaît pas son signe du zodiaque ou qui n’en a jamais entendu parler. C’est au travers de ces 12 signes du zodiaque que les astrologues prédisent l’avenir des personnes qui sont nées sous ce signe.

La numérologie quant à elle s’appuie sur l’étude des nombres choisis au hasard par une personne. Les numérologues s’appuient donc sur les nombres pour leurs prédictions.Quant à la voyance, elle s’appuie sur les cartes, les lignes de la main, le tarot ou encore d’autres choses pour prédire l’avenir des personnes qui consultent les voyants. L’astrologie, la numérologie et la voyance peuvent être retrouvés en consultant un site dédié à l’horoscope comme horoscopedujour.ch

Est-ce qu’ils sont exacts ?

Ces systèmes s’appuient sur l’expérience et sur les constats sur de nombreuses personnes. Mais elles peuvent ne pas être exactes pour tout le Monde. En tout cas,le constat est que les personnes d’un même signe partagent certains traits de caractères et certains chemins de vie. Il n’est donc pas étonnant de voir que plusieurs personnes croient en leur horoscope tandis que d’autres n’y croient pas.

C’est comme les remèdes de grand-mère qu’on peut voir sur grands-mamans.com, de nombreuses personnes les appliquent pour faire leur recette, ou guérir des maux courants ou encore concocter leurs produits de beauté. De nombreuses études ont récemment montré que certains des produits et remèdes issus de ces recettes sont en fait plus efficaces que les médicaments, tant en prévention qu’en traitement.