Les différents types de plans de pension

plans de pension

Quand il est question de pensions, il est nécessaire de comprendre dans quoi vous allez vous embarquer. C’est une question cruciale pour votre futur et votre retraite. Dépendant des pays, il existe plusieurs formes de pensions. Le point sur la question.

Les formes de pensions les plus courantes

Pensions non-contributeurs ou plans de pension sociaux, c’est une forme de pension entièrement prise en charge par le gouvernement. Effectivement pour bénéficier de ce type de pensions, vous n’avez pas besoin de verser de l’argent vers un fonds en particulier. C’est votre gouvernement qui s’en charge. Comment ? En se servant directement des impôts que vous avez payés. En d’autres termes, les impôts servent à fournir les pensions. Pour plus d’information sur le sujet, suivre ce lien.

Il existe aussi ce qu’on appelle une pension sociale ainsi que des pensions contributeurs. Comment ça marche ? Une pension contributeur dépendra en grande partie de la somme versée dans un fond qui sera par la suite égalée par un versement gouvernemental. Une pension contributeur peut aussi se décliner par ce que vous obtenez dans votre société. Si vous êtes un employé, c’est votre employeur qui se chargera du paiement de votre pension.

Prestation déterminée ou contribution déterminée ?

En tant qu’employée, une prestation déterminée signifie que vous avez un revenu mensuel une fois que vous avez atteint votre retraite. Dans le cas d’une contribution déterminée par contre, un pourcentage de votre revenu est versé dans un fond mensuellement. Votre employeur le fera aussi pour vous. Mais pour avoir le maximum de contrôle sur votre plan de pension, il est conseillé de mettre en place un plan de pension personnel. Divers organismes pourront vous venir en aide à ce sujet.

Existe-t-il une somme minimale à verser pour une pension ?

Plus vous êtes régulier dans vos versements de fonds, plus vous aurez d’argent plus tard dans votre vieillesse. Pour un régime de pension déterminée, vous serez dans l’obligation d’y contribuer un minimum. En même temps, votre entreprise en fera de même en versant exactement le même montant.

Si vous avez des soucis de trésorerie, il est tout à fait possible de réduire votre contribution mensuelle. Bien évidemment, si votre santé financière s’améliore, il vous sera possible d’augmenter le palier de votre versement. Rappelez-vous, plus vous versez, plus vous allez gagner. Le tout dépendra de la somme nécessaire à une retraite sécurisée et à l’abri du besoin. Cette somme variera en fonction de la longueur de votre vie active et de l’âge à laquelle vous allez partir en retraite.

Quand doit-on établir son plan de pension ?

Le plus tôt sera le mieux. Ce qui fait que votre planning doit être très précis et organisé. La première chose que vous devez faire, c’est de considérer les différentes formes de pensions à votre disposition. Si vous le pouvez, prévoir un budget pour un versement régulier. Il est important de réfléchir aux projets que vous allez mener en étant vieux. Une pension, c’est votre gage de sécurité, l’assurance d’une vie confortable une fois que vous avez atteint votre retraite.