Qu’est-il interdit avec sa plaque d’immatriculation ?

voiture avec plaque d'immatriculation blanche

La plaque d’immatriculation n’est pas un accessoire pour rendre plus belle votre voiture. Cette obligation légale sert à l’identifier et il n’est pas possible de faire tout ce que vous souhaitez avec elle. Voici les principaux interdits en vigueur.

Les lettres interdites

Cette interdiction est gérée par la Préfecture. Lors de l’émission de la carte grise, elle bannit d’emblée les lettres suivantes : I, O et U. Elles pourraient être confondues avec le 1, 0 ou le V.

La combinaison SS est interdite pour sa référence évidente au nazisme.

Il est à noter qu’on ne choisit pas en France les lettres et les chiffres de sa plaque. Dans un pays comme les Etats-Unis, les conducteurs peuvent mettre un surnom ou un mot drôle, mais ici, c’est impossible. Vous devez obligatoirement mettre le numéro mis sur votre carte grise et choisi de façon aléatoire.

Le changement des couleurs des plaques

La couleur de la plaque est définie par la loi. Si les anciennes plaques jaunes sont toujours autorisées, toute nouvelle voiture doit avoir une plaque blanche à l’avant et à l’arrière du véhicule.

Dans le cas où vous avez encore d’anciennes plaques et faites un changement d’adresse, la Préfecture change automatiquement votre numéro lors de la création de la nouvelle carte. Vous devrez alors faire un nouveau jeu de plaques sur un site comme cmaplaque.fr.

Toutes les autres couleurs sont interdites. La police d’écriture est également unique. Si vous modifiez la couleur ou le type d’écriture, vous risquez une contravention.

La pose de stickers sur la plaque d’immatriculation

De nombreuses sites internet vendent des stickers à coller sur sa plaque. Cela peut être l’écusson d’une équipe de football, le drapeau d’un pays, le logo d’un groupe de musique… Il faut savoir que les coller sur votre plaque d’immatriculation est strictement interdit.

En effet, faire cela vous oblige souvent à masquer une partie de la plaque. Or, elle doit impérativement être visible et lisible.

La seule personnalisation possible concerne le choix du département. Vous êtes désormais autorisé à en mettre un autre que celui dans lequel vous habitez.

Les tricheries contre les radars

Certains vendeurs peu scrupuleux n’hésitent pas à vous vendre un spray magique qui cache votre plaque lors d’un flash. Une aubaine pour éviter les contraventions ? Il s’agit plutôt d’une escroquerie car les nouveaux radars lisent très bien votre plaque malgré ce spray et vous recevrez bien votre amende.

Pis, si un gendarme vous contrôle et comprend la supercherie, vous risquez un passage devant le juge et une amende de plusieurs milliers d’euros.

La même peine vous attend si vous modifiez votre numéro d’immatriculation avec des bandes noires afin de ne pas recevoir vos amendes.