Dans quels cas installer un détecteur de fumée ?

fire-detector-525147_960_720

Quand on sait qu’un début d’incendie peut envahir une maison en quelques minutes à peine, il est important de placer plusieurs détecteurs de fumée dans toute la maison. En avoir suffisamment de détecteurs de fumée dans votre maison peut vous aider à prévenir un incendie ou fuir la maison à temps avant que le feu ne se propage dangereusement.

Malgré tout, il y a certains endroits où ces dispositifs de sécurité ne doivent pas être installés. Dans cet article, on parlera aussi des différents types de détecteurs, de leur installation et de leur maintenance.

Les endroits où vous devez installer des détecteurs de fumée

Les détecteurs doivent être présents :

  • A tous les niveaux de la maison, y compris les greniers et les sous-sols
  • Dans toutes les chambres, mais également à l’extérieur de ces pièces, notamment dans les couloirs
  • Dans les escaliers, ce qui inclut évidemment les cages d’escalier qui mènent au sous-sol ou le sommet d’un escalier menant à l’étage supérieur
  • Les grandes pièces (le grand salon notamment).

 

La règle de base consiste à faire en sorte qu’une personne n’importe où dans la maison puisse entendre le déclenchement d’un détecteur de fumée. Si votre maison a de grandes pièces et de longs couloirs, vous voudrez installer plus d’alarmes que si vous viviez dans un petit appartement.

Les emplacements

En plus de déterminer quelles salles et quels couloirs ont besoin de détecteurs de fumée, il est important de connaître les meilleurs emplacements des murs pour des performances optimales. La fumée monte, alors vous devriez installer vos détecteurs de fumée sur ou à 30 cm environ du plafond.

Il y a sinon des endroits où il ne faut pas en installer. C’est le cas notamment de la cuisine. Les détecteurs doivent se trouver à une certaine distance des appareils de cuisson. Vous devriez également éviter de les installer près des fenêtres, des portes, des bouches d’air conditionné ou des conduits, car un courant d’air pourrait gêner le fonctionnement des alarmes. Les détecteurs de fumée ne doivent pas non être installés dans les cuisines, les garages ou les salles de bain. En effet, la poussière, la vapeur et les gaz d’échappement peuvent déclencher des alarmes intempestives.

Types de détecteurs, installation et maintenance

Il existe deux principaux types de détecteurs de fumée : l’ionisation et photoélectrique. Les modèles photoélectriques sont plus efficaces pour détecter les grosses particules d’incendie, comme celles d’un feu lent et couvant, alors que les alarmes à ionisation détectent mieux les particules invisibles provenant d’incendies enflammés.

De nombreux experts recommandent d’installer les deux types de détecteurs de fumée pour une détection maximale ou de choisir des détecteurs de fumée à double capteur, une combinaison d’ionisation et photoélectrique.

Indépendamment du type ou de la marque d’avertisseur de fumée que vous choisissez, vous souhaiterez interconnecter tous vos détecteurs afin que, le déclenchement de l’un provoque automatique celui des autres. De nombreux fabricants proposent des détecteurs de fumée interconnectés, faciles à configurer.

Une fois vos détecteurs de fumée installés, assurez-vous de les tester une fois par mois. Lorsque la batterie est faible, remplacez-la immédiatement. Il existe également plusieurs détecteurs de fumée intelligents sur le marché, dont certains ont une durée de vie de dix ans.