Cancer de la thyroïde : quel traitement chirurgical ?

traitement-chirurgical-cancer-thyroide

Pour traiter de nombreux troubles liés au dérèglement de la thyroïde, le recours à son ablation partielle ou totale est devenu nécessaire. Le traitement chirurgical est de plus en plus fréquent, sachant que c’est une intervention relativement brève et un acte opératoire bien codifié. Petit tour d’horizon sur comment se déroule une opération de la thyroïde

Le type d’opération

Selon le degré de sévérité de la maladie, le traitement chirurgical est recommandé dans les cas suivants :

  • Un cancer diagnostiqué
  • Des lésions nodulaires symptomatiques
  • Une hyperthyroïdie suite à un goitre diffus, un nodule unique ou bien un goitre multinodulaire causant la maladie de Basedow, le goitre basedowifié, l’adénome toxique, ou le goitre multihétéronodulaire toxique (G.M.H.N.T)

L’acte chirurgical s’impose dès lors que la sécrétion excessive d’hormone engendre ces symptômes et affectent lourdement la vie quotidienne des malades, allant jusqu’à causer des complications cardiaques ou respiratoires graves.

La chirurgie est recommandée selon la variété d’hyperthyroïdie diagnostiquée. Deux types d’opération sont alors possibles :

  • La thyroïdectomie partielle
  • La thyroïdectomie totale

Quelle soit totale ou partielle, l’ablation de la thyroïde n’est pas une opération chirurgicale anodine. Le chirurgien la pratiquant doit veiller à ne pas endommager les nerfs innervant les cordes vocales, ni les glandes parathyroïdes. La pose de drain s’avère nécessaire pour laisser évacuer les liquides et favoriser une parfaite cicatrisation.

Comme toute intervention chirurgicale, l’opération de la thyroïde comporte des risques. Les patients peuvent être sujets à des complications postopératoires.

Ce qu’il est bon de faire après une opération

Après toute opération et pour éviter toute complication, il est primordial de prendre soin de la plaie et de s’assurer que la cicatrisation soit parfaite. Durant les trois premiers mois succédant à l’opération, la cicatrice doit être protégée des coups de soleil. Les consultations sont nécessaires, chez le chirurgien, un mois après l’intervention et chez l’endocrinologue, une fois par an et en cas de troubles.

Suite à une thyroïdectomie totale, un traitement hormonal de supplémentation est prescrit. Généralement de la Thyroxine est administrée avec des doses parfaitement ajustées grâce à un dosage annuel de TSH.

Pour plus de détail en ce qui concerne le traitement chirurgical du cancer de la thyroïde, les préparation, l’opération en elle-même et la vie après son ablation, l’Association « ESPOIRE » (EnSemble Pour l’Innovation et la REcherche) propose ses « Journées Espoire ». L’occasion de connaître les dernières avancées médicales dans le traitement de ce cancer.  Les journées s’organisent autour de conférences et de projection de film pour faire partager les travaux des Professeurs et Docteurs spécialisés en chirurgie cervicale (thyrodienne et parathyroïdienne). Ces journées ont lieu à l’hôpital Cochin de Paris.

Photo Credit: <a href= »https://www.flickr.com/photos/133879146@N03/26194923494/ »>reputationtempe</a> Flickr via <a href= »http://compfight.com »>Compfight</a> <a href= »https://www.flickr.com/help/general/#147″>cc</a>