Comment estimer les travaux lors d’un achat immo ?

une ancienne maison à rénover

Désirant devenir propriétaire, vous multipliez les visites de maisons et n’hésitez pas à vous « projeter ». Ce terme aimé des agents immobiliers consiste à imaginer les possibilités du bien immobilier. Si le salon est trop petit, vous vous projetez en réfléchissant à ce que cela donnerait si l’on abattait la cloison avec la cuisine.

Dans les faits, c’est un bon réflexe car une maison n’est pas figée. Mais, dans l’excitation entourant les projets, on oublie très souvent de faire une chose primordiale : estimer le coût de ces travaux.

Comment avoir une estimation précise ?

Pour les plus fainéants, ils se contentent de demander une fourchette à l’agent immobilier. Malheureusement, vous ne croiserez pas toujours des agents immobiliers aussi honnêtes que Stéphane Plaza sur M6.

L’objectif d’un agent est de vendre le bien et pour réussir, l’art du mensonge est souvent utilisé. Faites le test en demandant une estimation à l’agent, puis réalisez des devis par des professionnels. La différence sera énorme.

Avant de décider d’un budget, listez tous les changements que vous souhaitez : les papiers peints refaits, l’installation d’une baignoire, la réparation d’une porte, un nouveau revêtement pour la terrasse…

Puis, adressez-vous à des professionnels. Si vous souhaitez une terrasse en résine, contactez un spécialiste de la résine, et non un artisan local qui fera des travaux de piètre qualité. Une maison s’imagine dans la durée !

Avec un devis par tâche, votre budget sera le « vrai ». Pensez aussi à compter les missions que vous souhaitez réaliser. Si vous pensez pouvoir installer un carrelage, n’oubliez pas de prendre en compte le coût du matériel. Sur les plus gros budgets, on atteint rapidement 15 à 20% de la valeur de la maison.

Pourquoi réaliser ce travail d’estimation est si important ?

Les difficultés financières n’arrivent pas qu’aux autres. Pour devenir propriétaires, beaucoup de français empruntent. Ils se retrouvent alors avec un pouvoir d’achat moindre et les moyens disponibles se réduisent.

En estimant mal son budget, vous pourriez être dans l’incapacité de réaliser les travaux désirés. Pour les plus chanceux, cela consistera à devoir décaler de quelques mois ou années la rénovation d’une pièce. Pour ceux qui ont le plus mal calculé, ce problème peut engendrer des désagréments considérables comme un chauffage qui ne fonctionne pas en hiver, une pièce de vie invivable ou une impression désagréable de « vivre dans les travaux » pendant une longue durée.