Bien choisir son équipement de ski pour un séjour au ski ?

ski-4028979_640

Avant de partir à l’assaut des pistes skiables, bien choisir son matériel est indispensable. C’est parfois un véritable casse-tête, mais il le faut pour une raison de sécurité. En effet, sachez que le ski reste une activité à risque. Il le faut aussi pour vous offrir le plus de confort possible afin d’en profiter pleinement. Pour en savoir un peu plus sur la façon de choisir le meilleur équipement de ski, n’hésitez pas à poursuivre les quelques lignes qui suivent.

Le choix de la destination 

Avant de commencer, il faut savoir que le choix de la station de ski contribue fortement à la réussite de votre séjour. La France en compte plusieurs qui ont une très bonne réputation à travers le monde. Parmi les stations à privilégier, on peut citer celles dans les Pyrénées. C’est une destination d’exception pour des vacances et des sorties à la neige notamment grâce aux infrastructures et aux services proposés par les stations.

Couvrant tout le sud-ouest de la France avec ses sommets, la région des Pyrénées possède des départements avec de grands domaines skiables qui sauront vous charmer. Dans les stations enneigées du massif pyrénéen, vous pourrez louer vos skis ou snowboards. De plus, vous trouverez facilement une location d’appartement au ski dans les Pyrénées.

Le type de ski à choisir

Il n’y a pas vraiment de règle unique pour déterminer le type de ski parfait pour chaque pratiquant. Cependant, plusieurs critères importants sont à ne pas négliger lors de votre choix du modèle de skis : votre niveau technique (débutant, confirmé ou expert), l’usage (freestyle, freeride, piste, hors-piste, course), le terrain, votre taille et votre poids et beaucoup plus. En tout cas, vous pourrez demander des conseils aux moniteurs de ski et aux skieurs expérimentés.

Le plus souvent, les skieurs optent pour des skis avec un cambre classique, c’est-à-dire des skis dont les deux extrémités sont le plus en contact avec le sol. Ce type de ski apporte puissance et contrôle même sur les neiges les plus dures. Pour s’amuser en freestyle, choisissez le cambre plat pour pivoter plus facilement. Sinon, il y a le cambre inversé en forme de banane pour un usage freeride. De nos jours, il y a des skis avec rocker. Un rocker, c’est un relevé précoce de la spatule, mais aussi du talon du ski. Il paraît qu’un ski rockerisé permet une excellente gestion des virages.

Les fixations des skis

Avis aux skieurs débutants, les fixations sont des indispensables qu’il ne faut pas négliger pour garantir votre sécurité au cours de la pratique du ski. Il s’agit d’un système de ressort qui permet de relier la chaussure du skieur au ski. Vous pourrez l’ouvrir et vous déchausser en cas de chute pour éviter les traumatismes. À part cela, les fixations se choisissent et se règlent en fonction du niveau, de la morphologie (taille et poids) et du style du skieur.

Les fixations sont plus ou moins souples selon l’indice DIN (valeur de réglage de la fixation). Pour les débutants, vous devrez disposer de fixations assez souples (3 à 9 DIN) qui permettront de vous déchausser très facilement en cas de chute. Les experts, eux, privilégieront des fixations avec une faible élasticité (12 à 24 DIN). Si c’est compliqué pour vous, n’hésitez pas à aller voir des professionnels pour vous aider à trouver celles qui vous conviendront le mieux.

Les bâtons et les chaussures de ski

Pour terminer, les bâtons et les chaussures de ski aussi sont très importants. Les bâtons vous aideront à vous diriger, à vous balancer du bon côté, à vous relever en cas de chute, à vous stabiliser dans les descentes, mais aussi à avoir une meilleure prise d’appui dans les montées ou dans les virages.

Pour ce qui est des chaussures de ski, il faut savoir qu’elles s’achètent avant les skis. Il est nécessaire d’en essayer plusieurs pour bien connaître sa taille. Le choix des chaussures de ski, de la pointure et de leur rigidité est primordial. Le choix doit assurer la transmission des appuis à vos skis ainsi que votre confort. Par ailleurs, le modèle et le système de serrage doivent être choisis en tenant compte de son niveau. Plus le flex de la chaussure est élevé, plus la chaussure est rigide.