Comment acheter un vignoble ?

Achat-domaine-viticole

Que ce soit dans l’immobilier ou dans le foncier, réussir ce type transaction demande de la préparation. Que faut-il prendre en compte pour faire le bon investissement ?

Dans quelle région investir ?

La localisation géographique est capitale lorsqu’il est question d’investir dans l’acquisition d’un vignoble. Il faut savoir que le prix d’une parcelle de vignoble peut varier d’une région à une autre. Ainsi le prix peut aller du simple du double en fonction de l’appellation. Pour une acquisition en appellation Bordeaux, il faudra en moyenne compter entre 5000 à 10 000 euros par hectare. Pour une appellation Pessac-Léognan, il faut compter jusqu’à 2 400 000 € pour espérer acquérir.

Le choix de la région est aussi important par rapport au climat et le caractère des sols. Ces éléments influencent grandement la typicité des vins qui y sont produits. Par exemple investir dans le Sud permet de bénéficier d’un climat méditerranéen avec un été chaud et sec et un hiver doux. Ce type de climat est idéal pour la culture de la vigne.

Autrement dit, le choix du terroir est crucial lorsqu’il est question d’acquérir un domaine viticole. Ce point joue également sur la caractéristique du cépage qui y sera développé. Il est par exemple déconseillé de planter du Mourvèdre, dû à son caractère tardif et qui a tendance à mûrir difficilement, sur un sol peu ensoleillé et frais. Il est plutôt conseillé de recourir à ce type de cépage dans le sud, une zone au climat chaud et sec en été.

 Quels sont les moyens à disposition pour acquérir ?

Les futurs acquéreurs disposent de deux modes d’acquisition pour acheter un vignoble. La première est d’acheter directement la totalité du domaine. L’inconvénient que cela présente, c’est qu’il faut avoir un solide moyen de financement. L’acquéreur prendra en charge dans cette mesure toutes les charges liées à l’exploitation et bénéficiera d’une exclusivité sur la production de son terroir.

La deuxième option consiste à acheter une partie des parcelles par le biais d’un GFV (groupement foncier viticole). Acheter en passant par le GFV permet ainsi à l’acquéreur de ne dépenser que pour ce qu’il veut acquérir. Acheter par GFV c’est aussi jouir de certains avantages fiscaux. Dans la majorité de cas, les parts de GFV les plus faibles peuvent être estimés à six mille euros jusqu’à 200 000 € pour les parcelles les plus prestigieuses.