Choisir un matelas à mémoire de forme

dormir-bien

Le choix d’un matelas à mémoire de forme dépend de nombreux critères. Parmi ceux-ci, il y notamment son traitement, la garantie offerte et l’indépendance de couchage. Même si vous êtes très occupé, consacrez du temps pour essayer différents modèles afin de profiter d’un sommeil réparateur pendant environ 10 années consécutives.

L’essai avant l’achat

Comme le recommande le site Hypnia, spécialiste du sujet, avant d’acheter un matelas à mémoire de forme, il est essentiel de l’essayer. Adoptez votre position de couchage habituelle pour tester les modèles qui vous intéresse. Cette phase est primordiale pour être sûr de dormir confortablement toutes les nuits. Demandez à votre partenaire d’essayer le matelas avec vous si vous dormez ensemble. S’adaptant à la morphologie du couple, quelques modèles sont conçus avec des soutiens différents de chaque côté du lit. Chacun peut ainsi exiger la fermeté qui lui convient pour mieux dormir.

Vous pouvez même demander des oreillers identiques aux vôtres pour savoir si vous avez trouvé le confort que vous recherchez. Dans un laps de temps de 10 à 15 minutes, mettez-vous sur le dos pour savoir si vous vous sentez bien ou s’il vous est nécessaire de vous retourner. De même, si vous parvenez à passer votre main entre vos reins et le matelas, c’est que le modèle choisi est trop ferme. Par contre, si vous peinez à passer de la position dorsale à la position sur le côté ou si votre coude s’enfonce, c’est qu’il est trop mou.

Évitez de commander votre matelas à mémoire de forme sans l’essayer sous prétexte que vous faites confiance au magasin choisi. Pendant 7 à 10 ans, vous dormirez sur le modèle de votre choix et vous devez vous y sentir à l’aise au quotidien.

Opter pour un modèle garanti et traité

Doté d’un traitement anti-acariens et ignifugé, la mousse viscoélastique est adaptée aux personnes allergiques. Les modèles de matelas conçus avec ce matériau sont généralement garantis durant 10 à 25 ans selon la marque de votre choix. Cette garantie ne joue plus au cas où votre matelas s’affaisse 10 ans plus tard.
Muni d’un système d’aération, ce modèle doit être posé sur un support dur activant l’aération. Afin de profiter d’une meilleure qualité de sommeil, choisissez un sommier à lattes.

L’indépendance de couchage

Prêtez une attention particulière à ce critère surtout si vous dormez avec votre partenaire. Il faut savoir que le dormeur change de positions environ 40 fois par nuit (pour en savoir plus rendez-vous sur le site de l’INSV) et qu’il a besoin d’être à l’aise pour profiter d’une bonne nuit de sommeil.

Afin de permettre à l’autre de dormir tranquillement la nuit, commandez ensemble le modèle qui vous convient après l’avoir essayé. Optez pour un matelas viscoélastique avec un soutien ferme d’un côté et un soutien souple d’un autre si vous avez des morphologies opposées. Le modèle de votre choix doit présenter une bonne indépendance de couchage pour éviter que l’un ne ressente les mouvements de l’autre dans la nuit. A noter que le matelas à mémoire de forme tout comme le matelas à ressorts ensachés offrent une excellente indépendance de couchage.