Chaise haute de bébé : choisir un matériel adapté

un bébé et sa maman

Un bébé dans une famille est une excellente nouvelle, mais aussi le signe que vos finances vont souffrir. En effet, que ce soit pour son alimentation ou son entretien au quotidien, des dépenses sont obligatoires. Pis, de gros matériels viennent alléger la note comme la chaise haute de bébé. Cependant, bien la choisir reste vital.

Un bébé et des parents heureux

Une bonne chaise de bébé, comme celles que l’on trouve sur chaise-haute-bebe.fr, ravit les parents comme l’enfant. Pour les adultes, ils trouvent un accessoire ergonomique qui se règle en quelques minutes. Il ne prend pas trop de place et peut se ranger dans un placard ou contre le mur dès la fin du repas.

Encore mieux, quand un bébé réussit toujours à tout salir, la chaise haute idéale est facile à nettoyer. La housse s’enlève pour passer à la machine, tandis que la tablette est amovible et se nettoie à l’évier entre chaque repas.

Pour le bébé, l’important est son confort. S’il sent mal, le petit risque de pleurer, de bouger ou de faire des caprices. Le coussin est un élément déterminant pour le confort, mais ce n’est pas le seul. L’enfant ne doit pas être gêné par un accoudoir quand il souhaite bouger et le dossier ne doit pas être trop dur pour son dos.

La fonctionnalité évolutive n’est pas présente sur tous les matériels, mais elle a de grands avantages. Elle permet de passer le siège en transat. C’est très pratique si vous dinez en famille et que le petit doit rester sur sa chaise puisque vous l’installez confortablement afin qu’il s’endorme lors de sa phase de digestion.

La sécurité avant tout !

Transformez une chaise classique en chaise haute afin d’économiser quelques dizaines d’euros est risqué. Les matériels conçus spécialement pour les repas des bébés ont de nombreuses sécurités.

Ainsi, l’enfant est attaché sur sa chaise. Il ne peut pas tomber ou se lever, tandis que la maman n’est pas obligée de constamment veiller sur lui.

Les finitions sont bonnes et le petit ne peut pas se faire avec une écharde comme cela arrive sur d’anciennes chaises en bois. Mieux, l’assise est stable. Les pieds larges empêchent l’ensemble de tomber, même s’il se met à faire un caprice à table.

Enfin, n’oubliez pas les autres dangers potentiels non liés à la chaise dans une cuisine comme la présence d’objets coupants que le bébé pourrait saisir ou les casseroles brûlantes qu’il ne doit pas pouvoir atteindre.