Affichage Dynamique : le digital à fond

Neotess-solution-affichage-dynamique-digital

L’affichage dynamique, numérique, digital ou encore Digital Out Of Home (DOOH) est un support de communication sous la forme d’un écran plat équipé d’un récepteur et disposé dans l’espace public. Relié à un logiciel de création et de gestion de contenus, il est possible d’en modifier l’affichage en temps réel. Tactiles ou équipés de capteurs, ces dispositifs peuvent aussi bien interagir avec les données extérieures que diffuser des séquences pré-programmées.

En somme, l’affichage dynamique offre de nouvelles perspectives en out of home, que ce soit dans les rues, centres commerciaux, halls d’aéroports ou couloirs de métro. Cette mue digitale s’accompagne d’une multitude de nouvelles technologies et de données à disposition des agences et annonceurs, dont il faut faire bon usage !

Réussir son affichage dynamique pour une communication interne efficace

Les écrans ont investi les magasins connectés, les salons professionnels, les lieux publics… Mais l’affichage numérique vient aussi compléter, voire remplacer, les supports de communication interne. 3 principes clés sont à respecter pour en faire un outil de communication visuelle efficace : le contenu, le lieu, le temps.

On les voit fleurir aux quatre coins des murs d’entreprises, ces palettes d’écrans animés où défilent des messages en continu, à la manière des chaînes d’info, intercalés de vidéos et d’animations graphiques. Autrefois réservé aux médias et aux agences, cet affichage dynamique est devenu une composante précieuse du dispositif de communication interne.

Les supports de communication papier, comme le magazine interne, restent certes appréciés des salariés, surtout pour leur portée humaine et affective ; mais l’affichage numérique apporte une modernité incontestable à la communication d’entreprise. L’écran permet aux communicants d’être très réactifs et de de pouvoir diffuser des messages vivants, animés et visuels.

Choisir le lieu idéal pour son affichage dynamique

L’emplacement est définitivement stratégique. Les zones d’attente sont à privilégier pour l’implantation des écrans dynamiques. C’est là que les salariés seront les plus disposés à les regarder : Hall, ascenseurs, cafétéria, etc.

Les zones de trafic et de de passage peuvent également constituer de bons « spots » pour l’affichage dynamique. Les messages devront être courts, le temps d’attention étant limité à quelques secondes. Pour disposer votre écran au bon endroit, faîtes l’expérience de remarquer où votre regard se porte naturellement dans cet environnement. Cela vous indiquera les bons emplacements.

Disposer un affichage dynamique à hauteur d’œil aura plus de chances de capter l’attention. Tenez compte des conditions lumineuses : évitez en particulier de placer un écran sur un mur trop exposé au soleil.

Varier le contenu de votre communication

Au-delà d’une fréquence élevée, il est aussi pertinent de varier la forme du contenu. Et d’alterner les séquences texte avec des séquences vidéos (mises en situation, reportages, etc.) et des animations (slides « relookés » de conférences ou réunions, présentations de produits,..). Il est assez facile d’intégrer une présentation Powerpoint et de créer un support de communication digital pour un affichage dynamique.

A moins que votre intention soit d’être strictement interne et d’avoir suffisamment de ressources pour alimenter vos écrans, vous pouvez imaginer de ne pas rester centré sur des informations strictement corporate. Vous risquez d’ailleurs de vous essouffler et de lasser votre public interne.

Pour séduire davantage, pensez à diffuser des actualités en lien avec votre activité et votre secteur, en affichant par exemple des contenus de sites web ou blog de référence (via leurs flux RSS). Ouvrez également à des contenus ludiques ou promotionnels pour attirer l’attention.

Quelles sont les raisons du succès de l’affichage dynamique ?

L’impact visuel de l’affichage numérique est bien plus important que celui de l’affichage traditionnel.

Dans le contexte de la PLV multimédia, voici ce qu’indiquent les experts Xerfi : le marché pourrait atteindre 1,3 milliard de dépenses à l’horizon 2018, et représenter 4,6% du marché publicitaire traditionnel. Le secteur profite de «la refonte des concepts de vente. En effet, face à la concurrence des pure-players, les commerçants choisissent de revaloriser leurs enseignes physiques. Cela passe principalement par la théâtralisation des points de vente, qui se digitalisent pour séduire les clients. »

L’embellie du marché est en lien avec la numérisation de la PLV. Toujours selon Xerfi, « l’apparition de bornes tactiles et de tablettes dans les magasins permet aux professionnels de la PLV de saisir l’opportunité du numérique. »

En clair, la digitalisation des points de vente est un vrai relai de croissance, que les spécialistes de la publicité sur le lieu de vente se sont empressés d’exploiter.

L’affichage dynamique présente aussi un réel avantage économique : le coût de mise en place des annonces est quasiment nul comparativement au coût élevé de mise en place des affiches papier. Les messages peuvent être diffusés à l’infini sans dépense supplémentaire.

Plus écologique, grâce à l’économie de papier et l’utilisation de moniteurs à faible consommation d’énergie. Plus accrocheuse grâce à l’utilisation de messages dynamiques. Plus réactive car modifiable en temps réel depuis n’importe quel PC de votre réseau. Plus ciblée car planifiable pour diffuser le bon message au bon moment.

L’affichage dynamique, appelé également par de nombreux autres termes (digital média, affichage digital, affichage numérique), correspond au passage de l’affichage papier (publicité dans le métro, tableau d’affichage en liège à l’école ou au bureau, etc.) aux nouvelles technologies d’affichage digital et d’interaction (écrans, bornes interactives et vitrines tactiles).

Le but est le même : informer et promouvoir mais de manière plus personnalisée et efficace.

Comment fonctionne l’affichage dynamique ?

Il y a généralement trois éléments dans un système d’affichage numérique :

  1. L’ordinateur, où vous allez créer vos images, vos affiches, informations, vos promotions… N’importe quel ordinateur, PC ou ordinateur portable fait l’affaire. Il suffit simplement qu’il soit relié à internet ou au réseau.
  2. L’écran d’affichage dynamique (display en anglais) qui diffuse ces images et ces promotions dans votre boutique. Cet écran, est en fait un moniteur d’ordinateur, c’est à dire un écran LCD (les écrans LED sont utilisés surtout pour les affichages en extérieur).
  3. Le boîtier (aussi appelé player, mediaplayer ou mini-pc) qui fait le lien entre votre ordinateur et votre écran digital.